Alors que tous les «ingrédients» sont réunis pour une rentrée sociale contestataire (plan d’austérité gouvernemental, compression des salaires, chô mage, rapport Grignon), on peut s’interroger pourquoi la grogne des salarié s, y compris des cheminots, peine à se concrétiser en une forte mobilisation revendicative ?

Lire le Tract

Partager cet article sur les Réseaux Sociaux:

WordPress:

J’aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :