Groupe de Travail ASCT

La CFDT demande une réelle réflexion sur la politique d’amplitude d’ouverture des gares. Ne proposer aux voyageurs qu’internet ou des automates comme interlocuteurs génèrent de fait une aug- mentation des situations conflictuelles à bord des trains.
Les contrôleurs, les agents d’escale et les vendeurs se sentent, physiquement et psychologiquement, isolés. Ce senti- ment doit être intégré dans l’analyse des risques et pris en compte par la médecine du travail.

Lire le Tract

tempus ut vulputate, ultricies fringilla adipiscing
%d blogueurs aiment cette page :