SUR PROPOSITION DE LA CFDT, LA DIRECTION MET EN PLACE LES CHÈQUES-DÉJEUNER ET PROPOSE AUX ORGANISATIONS SYNDICALES REPRÉSENTATIVES LA SIGNATURE D’UN ACCORD D’ENTREPRISE. LA CFDT SIGNERA CET ACCORD. POUR AUTANT, IL DEVRA RECUEILLIR PLUS DE 30 % D’AVIS FAVORABLES ET NE PAS ÊTRE DÉNONCÉ À PLUS DE 50 % POUR ÊTRE APPLICABLE.

LIRE LE TRACT CFDT

Partager cet article sur les Réseaux Sociaux:

WordPress:

J’aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :