La réforme de la SNCF doit donner lieu à un large débat public et être étayée par une profonde et sincère négociation. Il appartient au gouvernement de répondre et d’abandonner sa posture. C’est la condition pour sortir de l’impasse actuelle d’un conflit pénalisant les salariés, mais aussi les usagers. C’est aussi la condition indispensable pour donner un avenir au transport public ferroviaire et garantir
un service public de qualité.

Lire le Tract

Partager cet article sur les Réseaux Sociaux:

WordPress:

J’aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :