«

»

Mar 29 2017

Greve CFDT chez Newrest

Depuis l’arrivée dans notre activité de Newrest Wagons-Lits, nos conditions de travail se dégradent jours après jours. La seule finalité de Newrest est d’augmenter les marges pour l’entreprise.
Avec la reprise de la restauration ferroviaire la fortune d’Olivier SADRAN a bondi de 28 %, et notre activité représente désormais 26.8 % des bénéfices du groupe Newrest. Pour réaliser cet exploit, Newrest détruit notre outil de travail, avec la bénédiction de la manne financière de la SNCF qui ne sert en définitive qu’à enrichir Newrest et ses actionnaires au mépris de nos conditions de travail.

LIRE le tract de l’Intersyndicale

be584d25e7fb2d55048d5386614fe47dJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ
%d blogueurs aiment cette page :