Pas de répit pour la pandémie !

Le Droit d’Alerte CFDT du 24 février a abouti à la mise en place des premières mesures : gel hydro-alcoolique, masques, kit pandémie, communication
régulière…

Mardi 10 mars, le Droit d’Alerte aboutit sur un désaccord : Maintien des circulations transfrontalières par l’autorité organisatrice, le préfet et la direction régionale.
Mesures supplémentaires, désinfection des rames en sortie du Technicentre avant remise en service clientèle.

ut commodo venenatis, vel, Donec ut sed Donec felis dapibus Lorem
%d blogueurs aiment cette page :