Déclaration CFDT au CER du 27 Novembre

La CFDT n’a pas signé de chèque en blanc et ne le fera pas. Le dialogue social doit rester le mot d’ordre. « Baisse des effectifs, baisse du pouvoir d’achat des cheminots, restructuration, productivité, concurrence », ces termes ne sont pas nés un certain 4 Août avec la réforme ferroviaire. Malgré ce que certains essaient de faire croire, ils sont bien connus de la direction de l’entreprise et depuis longtemps !
La CFDT n’est pas une Organisation Syndicale qui commente, la CFDT s’engage. Un engagement dans l’intérêt des cheminots.

Lire la Déclaration CER Liminaire-2

Lire la Déclaration CER Materiel

Lire la Déclaration CER Formation-2

consectetur odio ut nunc felis mattis dolor. elementum
%d blogueurs aiment cette page :